Réstauration de la villa Abdeltif .villa des artistes

Edit profile
Réstauration de la villa Abdeltif .villa des artistes
Introduction : Les anciens faubourgs de la cité d'El-Djezair appelés (Fahs) étaient recouverts de jardins entourant des demeures où les notables de la médina séjournaient avec leurs familles durant la belle saison. Parmis elles, Dar Abdeltif représente le modèle type de ces demeures extramuros.Il s'agit d'une maison située dans l'ancien fahs du Hamma, représentant le type de résidences d'été appartenant aux riches propriétaires de l'époque,faisant partie de la catégorie (djenan). Cette richesse naturelle du milieu, a permis d'organiser le domaine en deux parties distinctes mais étroitement liés dans une symbiose parfaite: l'espace demeure et l'espace jardin. Situation : Djenan Abdeltif s'élève à prés de 100m, du niveau de la mer, sur le versant ou sont édifiés la fontaine des platanes et le Musée National des Beaux-arts. Historique : Faisant partie depuis le 16e siècle du domaine qui appartenait au Quaid Hassan dans le Fahs du Hamma, cette demeure entouré de ses jardins fut édifiée par dignitaire de la Régence Mohamed Agha au milieu du 17e siècle . Le premier acte retrouvé fut celui établie en 1795. 1715-1795> Elle fut occupée par plusieurs notables; ; Ali Agha , Mohamed Agha,Hadj Mohamed Khodja ,le Ministre de la marine,la famille d'un secrétaire générale de la régence..... 1795> Mahmoud Ben Abd-el-Tif acheta la villa, laissant aux archives le seul acte du domaine. 1831>L'armée coloniale la réquisitionne pour en faire un centre pour la légion étrangère. 1834> Devant l'opposition de la famille Abd-El-Tif, le domaine est rendu à ses propriétaires . La propriété restituée fut alors louée pour six ans à un Israélite dénommé Mouchi Boucaya lequel à son tour la mets à la disposition de l'armée pour affermage . Les AbdelTif jouissent de nouveau de leur propriété en 1846. 1856> L'administration des domaines, après éxpropriation, prend en charge le domaine des AbdelTif pour le céder en location à la compagnie fermière du jardin d'Essai. 1905>Le domaine est repris par les services du gouverneur général Jonnart qui la mets à la disposition des artistes boursiers du ministère français des beaux arts, après y avoir apporté des transformations. 1907-1962> Villa des artistes, elle hébergera prés d'une centaine de pensionnaires entre artistes peintres, sculpteurs, graveurs, architectes etc. 1922>La villa Abd-El-Tif est classé parmi les monuments historiques par arrête du 29.09.22. 1966>Travaux de réparations par le gouvernement Algérien. 2003>Opération de confortement suite au séisme du 21 mai 2003,ayant permis la restitution d'une partie du portique effondré et des réparations partielles. 2005>1ére phase des travaux de restauration 2006>Les travaux passent à la direction de la culture de la wilaya d'Alger ,sous le control d'un architecte restaurateur habilité par le ministère de la culture tel que stipulé dans les nouveaux textes régissant le patrimoine. Cette phase de restauration a touchée les structures des bâtiments; la Demeure, le Portique, la Douéra, le Ryad, les Ateliers et les Studios. Cette opération ayant pris point de part de la lecture stratigraphique du monument a permis la dépose de toutes les parties rajoutées par l'occupation militaire et autres transformations ayant porté préjudice à la lécture de l'œuvre architecturale. : -Dépose des structures en béton armé, et cloisons en briques ayant dénaturés les espaces intérieurs. -Mise hors d'eau du monument, situé dans une région très humide traversée par des cours d'eau souterrains. -Confortement et consolidation des structures porteuses et réfection de l'ensemble des planchers. -Restauration et restitution de tous les éléments architectoniques tels que ;céramiques, colonnes en tuf, revêtement de sol,et menuiseries Ces opérations ont permis plusieurs découvertes fortuites aux cours des travaux, tels que le système d'irrigation du jardin, les sous-sols remblayés, une fontaine ottomane ensevelie .. Description architecturale de la villa Abdelatif 1-Organisatin spatiale: a-Ryad : Le Ryad, lieu réservé aux réjouissances et autres festivités, se compose de deux pièces avec une galerie en forme de L et décorée de colonnades torses entourant un bassin servant également de réservoir pour l'irrigation des jardins. Le sol des deux coursives est dallé de tomettes en terre cuite et les planchers qui étaient en rondins de thuya, à l'origine,ont été remplacés par des solives. Le bassin d'une contenance de 72 m3 est entouré d'une coursive recouverte de carreaux de céramiques verts et noirs découverts lors du décapage du revêtement de sol,en briques pleines,de l'époque coloniale. b-Ateliers : Ce bâtiment fut initialement le dortoir de l'hôpital militaire, il fut transformé en ateliers au moment de la création de la maison des artistes ,c'est un batiment de forme rectangulaire composé de cinq ateliers pourvus de verrières et de grandes baies vitrées donnant sur le jardin.Chaque atelier est doté d'une mezzanine et de sanitaires . c-Batiment-Studios : Ce bâtiment qui présente une architecture militaire date de la création de l'hôpital de convalescence, en 1831.De 1907 a 1962, il a servi de salle d'exposition de la demeure Abdelatif. En 1969, il a été transformé en trois studios en duplex pour l'hébergement des artistes pensionnaires. d-Douéra : C'est en principe le logement des serviteurs. Elle est composée de trois pièces communicantes toutes pourvues de lucarnes à donnant sur l'intérieur de la cour centrale et vers l'extérieur de la demeure. e-Portique : Une galerie formant le portique à double ligne d'arceaux, soutenue par des colonnes torsadées, et ornée de carreaux de faïence fait face à l'entrée de la demeure principale. f-Demeure : La demeure principale à patio central surmonté d'un minzah et d'une grande terrasse dominant la baie d'Alger . A l’entrée, un avant-corps s'élevant sur douze colonnes abrite une porte à clous et à heurtoir. Cet avant corp est couvert par une voûte d'arrête qui donne sur la sqifa flanquée de quatre longues salles et d'un escalier à voutes d'arrêtes qui mène jusqu'au patio à l'étage en passant par le hammam .L'étage principal se compose de trois grandes salles pourvues de diwans et entourant le patio à douze arcades. g-Le carreau de faience : Il est utilisé dans le sous bassement des murs du patio,l'encadrement des fenêtres, les frises et bandeaux des arcades du patio au niveau de la demeure et sur les bandeaux des arcades duRyad et celles du portique.

Media

19 photos

Building Activity

  • OpenBuildings
    OpenBuildings added a digital reference
    about 5 years ago via OpenBuildings.com